Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-06-05T20:30:35+02:00

BFM Vs Notre Réalité

Publié par GToch

Ce n'est pas un Secret d'Etat, dès que les Pilous ont pu retourner à l'école, Maman les a inscrits. DIRECT !
C'était une simple question de survie, mais mûrement réfléchie tout de même.
Nous habitons un endroit reculé de toute vie attractive, les mouvements de foule sont donc limités.
Les Pilous sont tous au Primaire, mais les groupements de commune font que chaque Pilou est dans un classe différente qui se trouve dans un village différent, les mouvements d'élèves sont donc plus que limités.
Les Maîtresses sont des êtres censés qui ne mettraient pas la vie des Pilous en danger.
Et puis à un moment donné, il faut bien que Maman puisse justifier son salaire dans des conditions descentes d'exercice de son métier.
C'était décidé, les Pilous retourneraient à l'école !

Pilou1 est en classe un jour sur deux. Il reçoit tous les documents nécessaires pour l'école à la maison. Il est seul avec Maman et travaille en presque autonomie.
Pilou2 y était à 100% jusqu'à aujourd'hui. A partir de lundi, elle démarre un 3/4 temps, les autres parents commençant à les remettre de plus en plus.
Pilou3 et Pilou4 sont à temps plein.

BFM Vs Notre Réalité

Alors voilà, Maman n'a nullement l'intention de minimiser les risques.
Elle n'a nullement l'intention de convaincre la plèbe de remettre sa progéniture à l'école.
Elle ne juge personne, tout simplement parce que... Ben elle s'en fout un peu en fait ! A partir du moment où l'on y va du volontariat des parents, ben c'est qu'il y a le choix. Alors choisissons.

Maman écrit ces lignes car elle pense avoir les capacités d'observation pour changer de métier. Elle va postuler pour être Non-Journaliste d'Investigation à BFM !

Avis BFM : les gens sont des inconscients qui sortent danser et chanter !
Ici, pas vu...
Si effectivement, les quinze premiers jours du confinement Nous avons découvert de nombreux animaux de compagnie et les maîtres qui allaient avec, Nous n'avons jamais observé un trop plein de foule ou une activité sur abondante. En allant faire les courses, il était possible de voir un poil plus de monde dehors par beau temps. Point.

Avis BFM : les gens sont dégueulasses, les rues sont jonchées de gants et de masques !
Ici, pas vu...
En fait rien ! Mais alors rien du tout !
Tous les magasins proposent du gel à l'entrée, dehors rien ne traîne.
Tous les magasins proposent des gants latex pour ceux qui le veulent, dehors rien ne traîne.
Une majorité de personne sortent couvertes et masquées, dehors rien ne traîne.

Avis BFM : les élèves sont parqués dans la cours, isolés dans des marquages au sol de quatre mètres carrés.
Ici, pas vu...
Les Pilous sont ravis de leur journée d'école. Ils jouent, sans contact certes, mais comme des petits fous. Ils ont des vélos nominatifs **même si Pilou3 aurait préféré un scooter !!!**, de moultes jeux remplis d'imagination... En classe, chacun sur une table, ça bosse, ça rigole, ça se dispute, ça fait le bordel... Comme des élèves quoi. Genre parce qu'ils sont séparés d'un mètre ils vont se transformer !?!

Donc cher Directeur de BFM,
Si tu souhaites interviewer des gens qui vivent parfaitement normalement en ayant simplement introduit la notion de "gestes barrières" à leur quotidien.
Si tu souhaites filmer des poubelles avec des choses dedans plutôt que dehors.
Si tu souhaites faire un reportage dans des écoles où les Maîtresses exercent leur métier avec bon sens.
Ben n'hésite pas, hen !
Parce que pour l'instant tout ce que tu Nous montres, Maman ne s'y identifie absolument pas... C'est dommage !
 

Voir les commentaires

commentaires

Shana 07/06/2020 17:52

J’aime beaucoup votre blog. Un plaisir de venir flâner sur vos pages. Une belle découverte et un blog très intéressant. Je reviendrai m’y poser. N’hésitez pas à visiter mon univers (lien sur pseudo) Au plaisir.

Picou 05/06/2020 22:38

Même si je suis globalement du même avis que toi quant au potentiel alarmiste de BFM, j'avoue que malheureusement, au coeur de ma grande ville, je constate certains de ces débordements... les gens qui relâchent la distanciation, les masques par terre... Par contre nous avons de la chance pour l'école, où tout me semble bien mis en place!

GToch 07/06/2020 11:39

Comme je le disais à Marie le fait de vivre dans une région où la densité de population est négative **oui j'exagère mais j'aime ça ;)** nous prémunit de certaines choses même si nous avons aussi notre lot de gens particuliers... Après de mon point de vue ce n'est pas une problématique liée aux masques ou au deconfinement. C'est un problème plus général où certaines personnes sont simplement degueulasses **je suis dans le jugement là ou ça passe ? :D** Et je comprends que quand on le vit au quotidien ça a de quoi énerver !

Dinette et Paillettes (Maman Pétille) 07/06/2020 10:15

Je rejoins l'avis de Marie, je suis loin de valider les propos parfois déconnectés de cette chaîne mais, hier j'ai craqué en voyant un énième masque jeté au sol sans scrupules...

GToch 05/06/2020 22:52

Plus y a de monde, plus y a de c**... je ne sais pas si c'est proportionnelle ou exponentiel ;)
Nous sommes en région TRES rurale et n'ayant jamais été dans le Larzac ou dans la Creuse, je n'ai pas trop de point de comparaison mais effectivement je pense que pour une fois ça joue en notre faveur ♡♡♡
Après j'ai un véritable sentiment de rage face au climat anxiogène servi par notre télévision (BFM ou un autre peu importe) j'ai toujours l'impression qu'ils cherchent à interviewer ceux qui en savent le moins, à trouver les personnes qui ont le plus de mauvais sens possible... et je trouve ça vraiment dommage.
Je me sens parfois noyer à vouloir positiver mais peu importe... c'est moi !
Merci d'être passée entre deux tétée ♡♡♡

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog