Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2017-08-30T15:00:00+02:00

La Vie Campingnesque

Publié par GToch

Maman sait de source sûre que 3enfantsen3ans ne dort plus depuis des mois dans l'attente de savoir comment ceux sont passées nos vacances. Ou alors peu-être que Maman exagère un poil...

Nous nous étions fixés plusieurs objectifs durant notre séjour.

1 _ Partir avec et UNIQUEMENT avec le Panzer. Valider.
Il était hors de question de démolir la magnifique ligne aérodynamique du Panzer du haut de ses 1,8 tonnes avec une remorque ou un coffre de toit. Tout devait rentrer et puis c'est tout.
Pour ce faire, Maman a une règle assez simple : Tout ce qui ne rentre pas dans la voiture n'est pas indispensable !
Et il en a mangé le Panzer. Entre la tente **25 kg à elle seule et quasi toute la longueur du coffre**, le placard à nourriture, les couchages, les bagages, la cuisinière, le nécessaire de vaisselle, le nécessaire de toilette, quelques jouets... Tout est rentré et Nous aussi !

2 _ Ne pas se prendre la tête à l'arrivée. Valider.
Mis à part le fait que le premier emplacement qu'ils Nous avaient attribué au départ ne correspondait absolument pas à ce que Nous voulions **c'était un emplacement camping-car, donc moyen pour planter la tente**.
Mis à part le fait que le deuxième emplacement qu'ils Nous ont attribué par la suite était déjà occupé.
Arrivés sur Notre troisième emplacement **royal cette fois-ci**, tout s'est bien goupillé.
Nous avons installé la tente, puis Papa est parti faire les courses de premières nécessités avec Pilou2 et Pilou3 et Maman a installé tout le reste en compagnie de Pilou1 et Pilou4.
Une fois tout installé, direction la plage !!!
Evidemment, les Pilous n'ont trempé que les pieds **comprendre jusqu'au cou** et Nous avons pu assister à Notre premier couché de soleil et souffler des longues heures de voyage.

3 _ Chacun dort dans son espace. Valider.
Il est évident que pour réussir cet objectif en toute tranquillité, Nous avions gentiment abandonné l'idée de coucher les Pilous à l'heure habituelle. Pour dix petites nuits, honnêtement, ça n'allait pas changer le cours de leur vie.
Inutile de se mentir non plus, la première nuit a été dure à gérer. Et depuis quand l'excitation absolue est-elle gérable ? Mais ça, c'était juste la première nuit. Dès le lendemain, les Pilous avaient déjà pris le rythme des vacances, coucher tard/lever tôt pour profiter au maximum.

La Vie CampingnesqueLa Vie Campingnesque

Allez... Avouons, Maman triche un peu sur les mots...
Si effectivement tout le monde dormait dans son espace, tout le monde ne s'y endormait pas vraiment.
Une fois que Pilou4 a compris qu'il pouvait aisément sortir de son lit **soit la première nuit**, il n'était plus question pour lui de s'y endormir.
Toutes les siestes et toutes les nuits commencent dans la chambre de Papa et Maman et de la même manière : Maman **ou un peu Papa des fois** s'allonge, Pilou4 joue une dizaine de minute puis s'endort, lové dans le creux du dos ou le mou du ventre de Maman et Maman l'installe tranquillement dans son espace de couchage.  C'était assez rigolo en fait. Un petit moment de complicité supplémentaire.
Mais il ne faut pas en avoir peur, les Pilous ne sont pas stupides. Ils savent que les vacances restent un espace particulier. Donc ce n'est pas la prise de mauvaises habitudes. Une fois à la maison, tout rentre dans l'ordre habituel des choses sans aucun problème.

4 _ Profiter, profiter et profiter !!! Valider Valider et Valider.
Sept ans que Nous attendions ces vacances, sept longues années, alors il était juste inenvisageable de ne pas en profiter comme il se doit.
Nous avons inscrit les Pilous au mini-club, deux heures le matin et deux heures l'après-midi. Ils ont ainsi pu profiter d'activités juste pour eux, avec les autres Pilous du camping. Papa et Maman avaient donc quatre heures par jour **sauf les samedis, journées en famille** pour profiter comme ils en avaient envie **avec Pilou4, il ne faut pas l'oublier**.

La Vie Campingnesque
La Vie Campingnesque

Dès que Nous récupérions les Pilous, place aux activités en famille.
Principalement piscine ou plage, de toutes façons c'est exactement pour cela que Nous avons fait autant de kilomètres !

5 _ Rattraper sept années de bronzage. Non Valider.
Maman prend très bien le soleil en temps normal. Mais c'est un mystère pour personne, le temps n'a pas été avec Nous cet été.
Alors certes il a fait bien plus beau que si Nous étions resté à la maison, mais Nous avons connu des températures et un temps bien meilleurs par le passé.

Au diable le temps, Nous avons passé de superbes vacances.
Certes Nous n'allions pas en terrain inconnu puisque Papa et Maman connaissaient déjà les lieux. Mais des vacances sous le signe de la tranquillité et de la famille sont les meilleures vacances du monde.
Et puis Nous partions sur de bonnes bases, puisque Nous avions décidé que même si ça se passait mal, ça se passerait bien !

Les yeux fermés, l'année prochaine Nous remettons ça !
Pilou4 marchera, ce sera une autre histoire...

Voir les commentaires

2017-08-29T15:14:19+02:00

Ce Dimanche #35

Publié par GToch
27 Août 2017 à 18H30

27 Août 2017 à 18H30

Il fait chaud **un peu trop même pour une prochaine rentrée**, il fait beau et pourtant...
Maman a attendu toute la journée mais le bleu du ciel reste difficilement accessible.
Peut-être sera-t-il plus clément début Septembre ?

Mais où sont passées ces belles rentrées sous la pluie ???

Voir les commentaires

2017-08-28T15:00:00+02:00

Les Petits Plus et les Petits Moins de Notre Premier Camping à Six

Publié par GToch

Nous y voilà, le débrief des vacances.
Nos Premières Vacances à six.
Notre Premier Camping avec les Pilous.
Maman s'est longtemps interrogée pour savoir comment Vous présenter les choses et voilà !
Il y aura certainement deux ou trois billets sur le sujet puis il sera déjà temps de rempiler sur la rentrée des classes **Maman précise car Papa a déjà repris le chemin du travail, moquons-Nous discrètement**.

Maman Vous propose donc un petit pêle-mêle de tout ce qui est arrivé pendant nos douze jours de Camping. Son ressenti et sa conclusion sur Nos prochaines vacances viendront par la suite.

Partir en Camping avec Quatre Pilous de Zéro à Six ans
Les Petits Plus et les Petits Moins

1 _ L'investissement dans deux lecteurs DVD portables n'a pas été vain puisque Nous n'avons eu que trois demandes de Pipi **en plus des arrêts que Nous avons faits**, une demande de Caca et une petite dizaine de "C'est quand qu'on arrive".

2 _ L'investissement dans une tente gonflable nouvelle génération, montée en quinze minutes à peine n'a pas été vain non plus puisque ça doit correspondre aux quinze minutes les plus longues de la vie des Pilous. Après plus de six heures de route, s'entendre dire "Nous n'allons pas à la plage tout de suite" ou "Nous n'allons pas à la piscine tout de suite" ou "Nous n'allons pas au parc tout de suite" ou "Nous n'allons pas..." Vous avez compris le principe... n'est certainement pas ce que les Pilous avaient espéré.

3 _ Découvrir que les Pilous sont bien plus doués que Nous pour lier de nouvelles amitiés. En une journée top chrono, roule ta boule !

4 _ Etre obligé de leur laisser toute l'autonomie dont ils rêvent pour avoir juste un peu de paix et découvrir que ça fait trop du bien.

5 _ Leur découvrir des capacités d'adaptation insoupçonnées : Comme se repérer dans les minies ruelles d'un camping de plus de cinq cent emplacements, Revenir en voiturette car Pilou3 a fait les yeux doux à une jeune fille du staff nettoyage, S'incruster à un pot de bienvenue auquel Nous avions déjà participé la semaine d'avant, Revenir pieds nus mais se souvenir exactement où sont enterrées les claquettes...

6 _ Se faire deux ou trois frayeurs le temps que Pilou3 apprenne réellement à s'orienter dans le camping. Penser aux pires choses qui puissent arriver pour finalement apprendre à relativiser et se rendre compte que Pilou3 est simplement parti au parc de jeux ou chez un nouveau copain.

7 _ Après à peine trois heures au camping, Nous voyageons déjà plus légers d'une chaussette. Une chaussette qui ne réapparaîtra jamais !

8 _ Se rendre compte q'un pipi dans le sac de couchage représente six euros de lave-linge, quatre euros de sèche-linge et à la première heure du petit matin pour être sûr d'avoir des machines de disponibles.

9 _ Réfléchir avant d'aller laver un sac de couchage immédiatement car un pipi dans un sac peut en cacher un autre...

10 _ Se retenir de rire pendant douze jours de voir Pilou1 chasser le moineau car il meurt d'envie de manger du poulet !

11 _ La découverte de l'émancipation par Pilou4 : sortir de son sac de couchage si aisément, manger du sable à la pelle, manger du sable à la main, manger du sable sur son tapis de jeux, manger du sable loin de son tapis de jeux...

12 _ Faire semblant de sortir quatre dents depuis plus de deux mois et finalement les libérer réellement pendant le séjour.

13 _ Jeter discrètement sa tétine au super marché et refuser les QUATRE tétines que Maman s'est empressée d'aller acheter à la pharmacie. Quelle nuit !!!

14 _ Accepter de jouer dans les vagues alors que Pilou4 va HURLER à chaque bain au point que des gens sont plusieurs fois venus voir si Maman avait besoin d'aide... ou si Pilou4 était bien traité...

15 _ Expliquer à Pilou3 qu'à 7H du matin beaucoup de gens dorment encore, qu'il ne faut pas faire de bruit et sur le retour des toilettes l'entendre chanter à tue-tête l'air de "Star Wars" tel un Super Héro.

16 _ Se moquer ouvertement de la crise d'adolescence se déroulant chez le voisin grâce à la formidable acoustique de Notre tente, ne plus rien dire et réfléchir au fait que dans une dizaine d'année Nous aurons quatre ados à la maison...

17 _ Se rendre compte du combat épique qui a eu lieu un jour entre M Micro-Onde et M Bain-marie et qu'heureusement pour Notre vie de tous les jours M Micro-Onde a gagné.

18 _ Ne pas oublier de placer les fermetures de la tente à hauteur des Pilous sinon ils ne peuvent pas sortir... ils ne peuvent pas sortir... ils ne peuvent pas sortir... Non, non, non, sortez-Vous immédiatement cette idée horrible **naturellement tentante** de la tête.

19 _ Le sable, ça colle, ça vole, ça s'installe partout, alors dans une tente, le ménage c'est cinq fois par jour.

20 _ Ne pas oublier en faisant le ménage que tout peut être un trésor pour les Pilous.

21 _ Profiter d'une soirée tranquille pour manger des pizzas en famille et sortir du resto avec une note de 80 euros. Les pizzas sont tellement plus meilleures au bord de la mer...

22 _ Se rendre compte que Pilou1 grandit bien plus vite que ce que Nous imaginons. Il n'est plus forcément nécessaire d'être toujours derrière ses fesses à la piscine, le coin de l'oeil assis sur le transat suffit. Il aura fallu quatre sorties piscine à Maman pour le comprendre.

23 _ Les Pilous se moquent de ne parler ni hollandais, ni anglais, ni allemand... Ils s'éclatent avec tout le monde.

24 _ Etre encore à 21H sur la plage pour profiter du vent, de la mer, du bruit des vagues et se foutre complètement qu'il est déjà 21H !

25 _ Se rendre compte trois jours avant la fin du séjour que le matelas est troué et que ce trou est en train de faire des petits...

26 _ Laisser les Pilous participer à des activités "sculpture de ballons" et oublier que Nous ne sommes pas à la maison. Le stockage va être compliqué.

27 _ Regarder Pilou3 avoir peur des vagues, prendre son courage à deux mains pour y plonger comme un fou trente minutes plus tard.

28 _ Laisser les Pilous au mini club **deux heures le matin et deux heures l'après-midi** et en profiter pour ne rien faire.

29 _ Profiter que le seul dilemme du jour est de savoir si Nous allons bronzer à la piscine ou à la plage.

30 _ Oublier tous les petits moins pour ne revenir qu'avec de beaux souvenirs plein la tête !

Maman vous partagera ses souvenirs et les activités des Pilous une prochaine fois.

Voir les commentaires

2017-08-26T15:00:00+02:00

La Dernière Croisade : le Maillot de Bain

Publié par GToch

Nous sommes revenus de nos vacances au camping il y a une petite semaine.
Maman sait que certains articles concernant ce périple sont très attendus et ils vont arriver ne Vous inquiétez pas.
Mais avant cela, petit retour en arrière, sur une étape importante pour Maman avant le départ en vacances : la Recherche du Saint Graal ! Le Maillot de bain !

Maman se sent assez bien dans son corps malgré ses quatre grossesses rapprochées mais ce n'est pas pour autant qu'elle a envie détaler son gras à la vue de tous.
Oui oui ! Toi, le touriste hollandais **au hasard bien sûr**, avec ta longue chevelure blonde légèrement ondulée, avec ton néoprène sur le bas des hanches pour laisser apparaître tes pectoraux proéminents, avec ta planche de surf sous ton bras musclé, accompagné de ta copine qui te ressemble en tous points **sauf pour le néoprène sur les hanches sinon Nous verrions ses seins**, saches-le ! Un jour aussi ta copine ne rentrera plus dans son petit néoprène tout serré !
Et tout comme Maman, elle partira vainement en quête d'un maillot de bain correspondant à sa nouvelle morphologie qui soit à la fois pratique et sexy. Mais ne Nous égarons pas trop...

Reprenons depuis le début...
Maman a un complexe depuis fort fort fort longtemps : ses jambes !
Même sans grossesse ni rien, ses jambes lui ont toujours posé problème. Comme grand nombre de complexe, il n'a aucun fondement, c'est comme ça. A ce niveau, Maman a beaucoup travaillé sur elle-même et il faut se rendre à l'évidence, il est bien difficile d'aller à la plage ou à la piscine sans montrer ses cuisses. Pire encore ses mollets !!!
Problème résolu **ou pas**, il faut faire avec.

Ce qui pose un peu plus problème à Maman après quatre grossesses, c'est son Mum Bod !
Il faut d'abord expliquer à Maman, pourquoi justement les Mamans le vivent tellement mal alors que sur M Léo c'est tellement craquant et top tendance ???
Phénomène encore plus étrange, celui de Papa ne fait pas spécialement le buzz non plus... Pourquoi ??? Nous ne le saurons certainement jamais...
Pendant plusieurs semaines avant l'arrivée de l'été **enfin l'été, l'été, faut le dire vite cette année** Maman s'est donc posée la question de comment se sentir bien tout en cohabitant avec son petit bidou.

Puis la réponse est venue d'elle-même par un reportage télé : le Tankini.
Disons que dans le principe, si Maman avait bien compris **il y a toujours un si !**, cette mode correspondait pleinement au cahier des charges, à l'exception des jambes, mais Nous avons déjà clos ce sujet.
C'est ainsi que fin juin, Maman s'est lancée dans la recherche de son nouveau maillot de bain.

Quelle déception !?!
1 _ Soit Maman est complètement analphabète, soit un bon nombre de site de vente de vêtements en ligne n'ont pas compris le principe du tankini.
Désolé mais un mini bikini caché sous un monstrueux paréo informe ne correspond pas spécialement à l'idée que Maman se faisait du tankini.
2 _ Sur les sites "tolérants" les tailles supérieures au 36 **soit 95% de la population après l'adolescence**, pourquoi les trois pseudo tankinis qui se battent en duel sont-ils portés par des mannequins taille 34 sans aucune forme ?
Encore une fois, il semblait à première vu que justement le tankini ne concernait pas vraiment ce genre de public. Même si le soucis de la cohérence haut/bas concerne certainement toutes les femmes.
3 _ Sur les sites Spéciale Grandes Tailles, Maman ne peut pas s'y habiller car elle ne fait pas une taille suffisamment grande... A quand le site spécial taille Maman ? Mais même là, s'ils ont bien cerné le côté confort et cache misère, ils ont largement oublié le côté glamour ! C'est un peu la politique d'habille-toi et tais-tois... Pourquoi des rondeurs devraient-elle Nous empêcher de faire baver l'homme de notre vie **ou tous les autres aussi pourquoi pas** ?
Quatre enfants n'empêchent en rien Maman de vouloir plaire à Papa, faudrait y songer pour la collection prochaine...

Après moult recherches, Maman a trouvé ce qu'elle souhaitait sur un site visiblement américain. En tous cas, elle l'a trouvé sur l'image...
1 _ Avec plus d'un mois d'avance, Maman a bien cru qu'elle ne recevrait jamais ses maillots de bain avant les vacances. Ils ont dû être expédiés du fin fond du Venezuela en passant par la Chine...
2 _ Lors de la commande, Maman a scrupuleusement respecté le tableau des tailles fournies et pourtant...
Le modèle Rouge et Noir n'a aucun maintien. La poitrine de Maman va au gré de l'espace du maillot de bain, mais Maman a le mérite de rentrer dedans.

Le modèle Noir et Blanc, son coup de coeur, n'a fait que craquer de partout à l'essayage. Dommage car celui-ci était fait pour maintenir la poitrine. Maman ne rentre que dans le bas, elle prendra donc le haut d'un ancien bikini étant donné que le ventre est maintenu par le bas.
Déjà aux essayages, une grosse déception, proportionnelle au temps d'attente de la livraison.
3 _ Dans la pratique, il s'avère que la Rouge et Noir laisse également à désirer au niveau de la taille, puisqu'il ne cesse de remonter en marchant et donc ne sert pas à grand chose en terme de cahier des charges.
4 _ Sans vouloir être médisante, Vous noterez que ces maillots de bain n'ont pas trouvé de mannequin pour les porter. Maman dit ça, elle ne dit rien...

Au final, Maman se serait senti tout aussi bien dans ses anciens maillots de bain, qui malgré son bidou lui vont toujours aussi bien !

Voir les commentaires

2017-08-24T15:00:00+02:00

4 ans !

Publié par GToch

Seulement quatre années et pourtant tellement de choses à dire...

Le plus Amoureux de sa Maman et en même temps le plus difficile à gérer.
Le plus Téméraire de Tous et en même temps le plus peureux.
Le plus Réfléchi des Cerveaux et en même temps le plus instable.
Le plus Sûr de Lui et en même temps le plus incertain de trouver sa place.
Tous les qualificatifs et leur contraire s'appliquent directement à Notre Pilou3 !

Pilou3 n'a jamais fait autant de progrès que cette année !

Cette année représente certainement l'année la plus dure émotionnellement à son échelle.
Il était si bien dans les jupons **accessoirement plutôt les jeans** de Maman et pourtant il est entré à l'école.
Il était tellement à l'aise dans son rôle de Petit Dernier et pourtant il est devenu Grand Frère.
Il était si bien dans son cocon de Grand Bébé et pourtant il a dû Grandir encore un peu plus vite.
Il n'avait rien demandé et pourtant il a dû affronter cette nouvelle année tellement différente des précédentes.

Aujourd'hui, il n'est plus du tout le même qu'il y a un an.
Aujourd'hui, il parle la même langue que Nous et articule convenablement, sauf quand...
Aujourd'hui, il ne fait plus pipi au lit, sauf quand...
Aujourd'hui, il ne fait plus caca partout, sauf quand...
Aujourd'hui, il canalise ses gestes et calme ses ardeurs, sauf quand...
Aujourd'hui, il s'habille seul, sauf quand...
Aujourd'hui, il mange proprement en tenant sa fourchette de la main gauche, sauf quand...
Aujourd'hui, il colorie parfaitement sans dépasser, sauf quand...

Bien sûr, il y a et y aura toujours un "sauf quand" pour chacun de ses progrès, sauf que là, maintenant, tout de suite, Nous Nous en foutons royalement !
Aujourd'hui, il a soufflé ses quatre bougies, point.

4 ans !
4 ans !4 ans !
4 ans !

Pilou3 est un peu moins **voir pas du tout** blond que les autres.
Pilou3 est bien plus bouclé que les autres.
Pilou3 prend un peu moins bien le soleil que les autres.
Pilou3 est bien plus proche du comportement de la fouine que les autres.
Pilou3 est sans hésiter la preuve incontestable qu'Oedipe a bien existé.
Pilou3 restera certainement toute sa vie ce petit isotope instable.
Mais lorsque avec tout ça, Pilou3 annonce fièrement du haut de ses quatre années :

"Maman je serai toujours ton Petit Bébé"

Maman ne peux que ravaler sa petite larme et dire qu'une seule chose :

Joyeux Anniversaire Mon Petit Bébé !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog