Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Archives

2017-11-30T16:00:00+01:00

Et le UP ! Comment ça se passe ?

Publié par GToch

Lorsqu'il y a des moments difficiles, des coups de mou, des coups de gueule, rien de tel qu'un bon petit article pour se plaindre et se lamenter sur soi-même ! Rien de péjoratif, c'est important de se plaindre et se lamenter, sinon comment évacuer cette grosse boule au creux de l'estomac ? En plus bien souvent, ces articles font mouche ! La plèbe **bon celui là Maman avoue l'humour noir** Nous rassure, Nous encourage, Nous soutient et OH ! que ça fait du bien.
Et après ???

Ben oui, une fois que Maman a tout vidé ce qui n'allait pas, que se passe-t-il ?
Ce qui est incroyable lorsque Nous sommes au fond du trou **ou presque**, c'est la capacité de Notre cerveau a se mettre en mode "survie" et a ne plus être capable de raisonner convenablement.
Soyons claires ! Les encouragements, le soutien... c'est important, mais ça ne résout pas le problème. L'entourage ne peut rien pour débloquer Notre cerveau. Par contre il peut Nous obliger à Nous mettre dans des conditions favorables pour que Nous puissions raisonner à nouveau.

Dans un premier temps, c'est exactement ce qui s'est passé.
Et lorsque Maman Vous parle d'entourage, c'est au sens large et premier du terme.
1 _ Son Ami et Collègue, qui écoute d'une oreille attentive les quelques mots entre les sanglots, qui prodigue de bons conseils que le cerveau de Maman rejette par principe de mode "survie", qui l'a balancée à la Hiérarchie **Hou ! la Balance ! Hou ! le traître !**, a fait tout ce qu'il fallait faire. Il a fait ce que seul un Ami peut faire.
2 _ La Direction, qui après de savants calculs, a compris qu'une journée d'arrêt offerte coûte bien moins chère et est bien plus efficace que deux années de dépression en arrêt longue duré, a pleinement soutenu Maman. Et lorsque l'on vous OFFRE une journée de travail, il est juste impossible de dire non !
3 _ Un petit aléa de la vie a fait que Maman n'a pas pu reprendre le travail comme elle le voulait **encore une idée de son cerveau en mode "survie"**. Ces quatre jours d'arrêt, post vacances, ont été bénéfiques. Maman a pu remettre une partie de la maison à flot. Ça fait du bien, mais encore une fois, ça ne résout pas le problème. Mais le cerveau commence doucement à reprendre sa place et son rôle de décideur.
4 _ Mamie a sorti sa cape de Super Mamie et est venue à la rescousse. Même si Maman avait déjà bien repris les choses en main, ça fait toujours du bien de se faire chouchouter encore un peu et le cerveau le sent !

Ca y est ! Le cerveau est prêt !
Au même titre qu'une bonne gastro, la dépression est une maladie. C'est un fait, il faut désormais le reconnaître !!! Et comme toutes les maladies, elle peut toucher n'importe qui. Mais avant d'en arriver là, Maman a tenté autre chose.
Analysons la situation...

Depuis début Septembre, Maman a des idées moisies. Des idées qui d'ordinaire ne sont pas les siennes.
Maman n'est pas du genre à se dire qu'elle n'aura JAMAIS le temps...
Maman n'est pas du genre à se dire qu'elle n'en fait pas assez...
Maman n'est pas du genre à se dire que tout va mal aller et que le monde va s'arrêter de tourner d'ici peu...
Et pourtant depuis début septembre, Maman raisonnait de la sorte.
Calendrier oblige, Maman a d'abord mis tout ça sur le dos de la reprise du travail après deux mois de vacances. Effectivement, c'est un fait, elle a bien plus de travail que les autres années. Et alors ??? C'est la rentrée tous les ans, après chaque vacances. Alors Pourquoi maintenant ?
En suite, Maman a mis ça sur le dos des élèves de cette année. Peut-être plus pénibles, peut-être plus durs ??? Ils sont pénibles et durs tous les ans. Alors Pourquoi maintenant ?
Puis est venu le tour des Pilous. Ils sont quatre, ça fait beaucoup. Et si finalement c'était trop ? Ça fait déjà un an qu'ils sont quatre et que Nous gérons. Alors Pourquoi maintenant ?

Deux mois ! Deux longs mois que Maman n'était plus vraiment Maman.
A première vue, rien n'avait changé et pourtant Maman n'était plus Maman.
Une fois le cerveau au calme, reposé, une fois le mode "survie" déconnecté, ça semblait comme une évidence.
Maman a téléphoné le vendredi et coup du sort **un désistement en fait**, elle a eu rendez-vous le lundi matin.
Ce lundi matin, l'entretien a été très bref. Outre les quelques désagréments physiques **qui finalement s'avéreront anormaux !**, Maman n'a eu qu'une seule phrase à dire :

"Retirez-le moi immédiatement, il me fait du mal !"

Une échographie plus tard, le mal était retiré.
1 _ Problème Physique : Celui qui devait être son nouveau meilleur ami l'avait en fait lâchement abandonné dès le départ. Son stérilet avait tourné sur lui-même et avait transpercé de part en part son petit utérus. Ceci explique les problèmes de saignements continus depuis fin Août.
2 _ Problème Moral : Maman n'était finalement pas malade **ouf !** mais subissait discrètement les effets secondaires indésirables de son stérilet microdosé.

Deux jours ! Deux petits jours ont suffit pour que tout rentre dans l'ordre après le retrait du stérilet.
La maison est toujours en bordel ambiant.
Le travail est toujours là en masse.
Les élèves sont toujours aussi chiants.
Les Pilous sont toujours quatre.
Mais le problème est résolu, puisque cette nouvelle situation qui est exactement la même que l'ancienne, Maman la vit bien !

Nous allons devoir mettre Notre Nouvelle Vie tant attendue entre parenthèse quelques temps, mais...
Aller ! juste un petit coup parce que Maman le vaut bien !

Voir les commentaires

2017-11-28T16:00:00+01:00

Paroles de Pilou3 #6

Publié par GToch

Pilou3 et son caca, c'est une histoire tellement longue et complexe.
Le pauvre aura certainement toujours le spectre du "Caca partout" au dessus de sa tête et certainement en partie à cause de Nous. Car aujourd'hui, ce caca, c'est à Nous qu'il fait peur !

Pilou3 : - Mmmmmmmhhhhhh !!!
Maman : - Pilou3 ça va ?
- Mmmmmmmhhhhhh !!!
- Pilou3 tu as envie de faire caca ?
- Oui.
- Tu es aux toilettes ?
- Oui je fais caca dans les toilettes.

Soulagement total de la gente parentale, car depuis quarante secondes, tout le monde avait arrêté de respirer.
Papa : - Quand tu as fini tu appelles, Papa viendra t'essuyer les fesses.
Pilou3 : - Mmmmmmmhhhhhh !!!
- OK ?
- T'es gentil Papa, mais je vais appeler Maman !

Honnêtement, Maman a presque cru à la bonne volonté de Papa...

Voir les commentaires

2017-11-26T16:00:00+01:00

Ce Dimanche #48

Publié par GToch
26 Novembre 2017 à 8h30

26 Novembre 2017 à 8h30

Nous les attendions, elles sont arrivées, les premières gelées du matin.
Celles qui font dire aux Pilous qu'il ne faudra pas oublier de mettre le bonnet demain.
Celles qui font dire aux Pilous que l'hiver est là.
Celles qui font dire aux Pilous qu'il a neigé.

Bien sûr que Nous savons que ce n'est pas de la neige. Mais c'est comme ça, depuis le temps, les Pilous s'y refusent. C'est de la neige !

Voir les commentaires

2017-11-24T16:00:00+01:00

La Solution #16 : Félicitations Tonton Greg !

Publié par GToch

Maman doit être vraiment naïve ou complètement déconnectée de la réalité...
Elle pensait vraiment que le jeu durerait plus longtemps que l'espace de deux commentaires...
Pour les frustrés **Maman la première**, elle vous mettra une Nouvelle Bêtise dès la semaine prochaine !
Cette semaine là, Tonton Greg Nous quitte pour un Pays meilleur. Avec le décalage horaire et l'installation, il aura d'autre chose à faire que de bâcler le jeu en deux commentaires. Mais en même temps, ça fait quand même rudement plaisir à Maman qu'il aie participé et gagné juste avant de partir. Elle n'a pas encore la moindre idée de ce qu'elle va lui offrir, mais ce sera certainement son Premier colis au delà des mers...

Revenons-en à La Bêtise #16...
Cette bêtise fait effectivement parti de ces longs moments de flottement, moment où le temps s'arrête et où l'on se dit "Non, ce n'est pas possible".
Nous étions tous dans le salon. Maman bloguait, Papa regardait la télé et les Pilous profitaient de leur fin de soirée avant d'aller se coucher.
Pour éviter que les aliments emballés ne dessèchent, Nous utilisons des pinces à linge. Et il arrive souvent qu'à la fin du repas, une ou deux pinces à linge restent sur la table en attendant un nouveau client.

Pilou3 n'a ni hurlé, ni crié, ni pleuré...
Il est venu vers Maman en sautillant et en chantant "ouille, ouille ouille...". Il brassait de l'air vivement avec ses bras avant d'indiquer la zone du bas ventre avec ses doigts.
Peut-être parce qu'il est resté calme, Maman en a fait de même en voyant qu'il avait subtilement accroché une pince à linge au bout de son petit kiki !

Mais Quand ?
Mais Comment ?
Mais Pourquoi le kiki ?
Pauvre petit kiki...

Encore Félicitations Tonton Greg !

Voir les commentaires

2017-11-23T16:00:00+01:00

Un Véritable Ami Imaginaire

Publié par GToch

Pilou3 est comme tous les Pilous. Il a ses camarades de classe **ils sont huit, donc le tour est vite fait** qui un jour sont ses amis et un autre non.
Il est encore dans la phase où il ne comprend pas qu'il est possible d'être ami avec plusieurs personnes. Une phase d'exclusivité !
Mais un de ses camarades sort du lot, c'est Petit K.

Depuis un an et demi maintenant, Nous entendons énormément parler de Petit K.
Pilou3 court embrasser sa Maman tous les matins. Pourtant Nous ne la connaissons pas plus que ça. Maman l'a simplement croisée à quelques sorties scolaires. Nous sommes polis l'une envers l'autre. De la courtoisie, sans plus.

Depuis un an et demi, Nous avons l'impression de vivre avec Petit K.
En petite section, Pilou3 ne Nous racontait rien de ce qu'il faisait, mais Nous savions tout le déroulé de la journée de Petit K. A quelques variantes près, c'était la même journée de toute manière. Pendant toute cette année scolaire, Pilou3 a vécu par procuration à travers Petit K.

Cette année, Nous passons un cap avec Petit K.
Désormais Pilou3 Nous raconte SA journée ainsi que tous les événements liés à celle de Petit K. Finalement, Nous pourrions croire qu'il y a du mieux...
Mais Non.
Petit K n'est plus seulement son Ami. Petit K est également devenu son Ami Imaginaire.
Tout ce que Nous faisons, Petit K l'a fait aussi **selon les dires de Pilou3 bien sûr**.
Tout ce que Nous voulons faire, Petit K veut le faire aussi.
Tout ce que Pilou3 fait, Petit K le fait encore mieux ou encore plus.
En fait sur n'importe quel sujet de conversation, Pilou3 ramène inlassablement tout à Petit K dans une espèce de course à la surenchère.
C'est TRÈS déstabilisant...

 

Nous n'allons pas tomber dans le mélo-dramatique, Maman n'est pas inquiète.
Mais elle s'interroge beaucoup sur le comportement à avoir face à Pilou3 et la vie rêvée de Petit K.
Pour l'instant, elle ne lui fait rien remarqué et il est hors de question de parler de "mensonge".
Elle ne surenchérit pas non plus en lui demandant ce qu'à fait Petit K, mais elle participe à la conversation souvent avec un "c'est bien pour Petit K".

Pilou3 est le premier de la fratrie à Nous faire ce genre de chose.
Devons-Nous le laisser faire ?
Pour l'instant c'est le choix que Nous avons fait. Peut-être aborderons-Nous le sujet avec Maîtresse A lors de Notre entrevue annuelle au mois de janvier...

L'illustration n'a rien à voir avec le bousin, mais Maman étant prof de maths, elle a bien rigolé. Toute seule, certes, mais elle a bien rigolé quand même !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog