Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #la vie de maman mais pas que... catégorie

2020-11-06T21:19:24+01:00

Maman aussi sait lire !

Publié par GToch

Cette année il y a du travail plus qu'il n'en faut pour un seul Homme... Ou une seule Femme ne soyons pas misogyne.
Cette année le Blog en a pris un coup au point que Maman en perde le fil.
Cette année la fatigue est à son Paroxysme.
Et pourtant...

Cette année, il s'est passé deux choses complètement dingues dans la vie de Maman.
1_Elle a appris en envoyant une invitation pour une réunion **des plus intéressantes cela va sans dire** la définition du mot "prosaïque".
L'apprentissage est un cercle sans fin.
2_Maman a lu !

Et oui !
Tout arrive dans la vie.
Maman a lu !
Allons même jusqu'à dire que Maman lit ! Oui ! Du présent les gens !
Et Maman lira dès qu'elle aura reçu sa commande.
En quatre mois elle a lu autant qu'en dix ans de maternité. Nous parlons de lecture de Maman. Pas de Lecture du soir... D'ailleurs il faut que Nous reprenions les "Un Mercredi - Un Livre", les Pilous s'inquiètent que Nous ne fassions plus la photo du Mercredi Soir. Mais Nous Nous égarons... Cet article est celui de Maman.

Tout a commencé pendant les vacances...
Alors certes Maman Vous entend déjà "Mais quelles vacances ?, tu en as tellement !". Certes... Mais Maman parles des VRAIES vacances. Les seules 15 jours où Nous partons tous les six, sans livre de maths, sans cahier de sciences, sans wifi, rien ! Les seules qui correspondent à la définition du Petit Larousse.
Donc en Août, Maman a fait comme elle fait d'habitude, elle est partie camper avec Papa, les Pilous et un livre... Car depuis l'année dernière, elle s'est redécouvert un petit plaisir de lire qui fait du bien.

Mais mauvais calcul !
C'était le dernier livre de la série.
Et Maman l'a tué en deux jours de vacances.
MAUVAIS CALCUL ! Le comble de la Prof de Maths !
En réalité, ce n'était pas le dernier de la série, mais plutôt le premier de la nouvelle série. En fait, Maman attend sur l'auteur pour pouvoir continuer sa lecture.
Donc l'an dernier, Maman a découvert la série Eragon.
Un peu sur le tard certes, mais qui ça intéresse de toute façon ?
Déjà là, une série de quatre livres, plus le petit nouveau en 2020... Depuis longtemps, Maman n'avait pas lu autant.

Maman aussi sait lire !

Une série de Héros malgré eux, chevauchant des Dragons, le kiffe ultime pour Maman.
Au début, ça l'a un peu gêné de retrouver le plaisir de lire au rayon "littérature pour ado", mais finalement... Ben finalement, on s'en fiche un peu du rayon où se trouve le livre, non ?
Et sincèrement, Maman a adoré !
De la magie, des dragons, des destins épiques... La cerise sur le gâteau avec un Amour impossible. Que de larmes de plaisir versées.
Autre point important, si elle n'avait pas lu la série avant la sortie du petit nouveau, elle ne l'aurait certainement JAMAIS acheté. Avec un titre comme "La Fourchette, la Sorcière et le Dragon", c'est moyennement racoleur. Ça pourrait presque ressembler à une fable de La Fontaine.
Vous noterez que déjà là, ça envoie du Pâté de Foie du Niveau de Maman !
Mais qu'a-t-il pu se passer d'encore mieux en Août ?

Donc reprenons...
Maman a tué son dernier Roman au titre peu ragoutant au bout de deux jours de vacances. Nous sommes donc partis à la recherche d'une librairie ouverte un Dimanche bien évidement et Maman a dû flâner à l'aveugle pour trouver un nouveau roman.
Dans un premier temps, Maman a voulu s'orienter vers "la Guerre des Clans". Le synopsis lui plaisait bien. Pour les connaisseurs, du fantastique, de la magie, des chats **ça change des dragons !**...
Mais...
Quand Maman a vu qu'il y avait cinq cycles, six livres par cycle, soit un total de TRENTE livres, ça l'a un peu refroidie !
Puis quand elle a vu qu'il n'y avait pas en rayon le premier volume du cycle 1, elle a définitivement lâché l'affaire.
Ses yeux se sont posés sur la série de livre juste à côté. Elle commençait au 1 **premier bon point**, puis les numéros se suivaient... Et pour finir, une petite affiche "par l'auteur de la Guerre des Clans", il n'en fallait pas moins pour convaincre Maman !

Maman aussi sait lire !

En fait, c'est pas vraiment vrai...
Il fallait aussi un bon résumé et des DRAGONS !
On ne change pas une équipe qui gagne. Le Dragon reste une valeur sûre pour Maman : Les Royaumes de Feu.
Si dans Eragon, il y a tous les classiques des personnages fantastiques : les Hommes, les Nains, les Elfes... Les Dragons y jouent un rôle de race à part en entière, à l'égale des Hommes. Ils forment des binômes et partent ensembles sauver le monde... Dans les Royaumes de Feu, le Monde appartient aux Dragons. L'Homme est relégué au rang d'animal...

Oui, c'est toujours de la littérature pour adolescent, mais ça y est ! Maman a passé le cap et le vie bien.
Pendant les vacances, Maman s'est donc pris les deux premiers volumes.
Si au milieu du premier volume, Maman trouvait l'histoire un peu cucu, **Attention ! Maman aime aussi les trucs cucus dégoulinant de bons sentiments, mais avec des Dragons !** à la fin, il s'avère que non. Pas du tout ! Certains passages sont même assez violents dans les combats, les assassinats et les morts.

Toujours est-il, qu'à la fin des douze jours de vacances restants, Maman a dû faire un truc déjà incroyable : elle a dû partir à la recherche des volumes 3 et 4... En moins de deux semaines, elle avait tout avalé et il lui fallait lire la suite !
Ça ne lui était plus arrivé depuis Harry Potter ! Soit un certain nombre d'années que Maman taira par pudeur.
Au jour d'aujourd'hui, Maman attend avec impatience Lundi pour recevoir les volumes 8 et 9...
C'était suffisamment fou pour qu'elle vous le dise !

Donc oui, Maman a des journées bien trop chargées.
Oui, Maman travaille tous les soirs, les Mercredis, les Week-Ends et les autres pseudos jours de Vacances.
Mais à 23H30 au plus tard, Maman range tout.
Exit les cahiers, l'ordinateur, le téléphone...
A 23H30, Maman se pose au fond du lit et part avec ses Dragons !

Si cette année est particulièrement dure professionnellement, ses Dragonets du Destin sont devenus sa soupape de décompression et ça fait du bien.

Voir les commentaires

2020-10-22T13:00:00+02:00

Quand Subire devient le Quotidien

Publié par GToch

Si la pause de cet été était plutôt liée à l'épuisement post confinement. Maman ne rentrera pas dans le débat ho combien méprisable des "9 mois de vacances des feignasses d'enseignants" que Maman a brièvement capté dans la file d'attente de chez Leclerc. Bref, c'était nécessaire il y a eu la pause estivale.

Celle de ce mois d'Octobre a été plus vicieuse, plus sournoise la bougresse !
Pourtant Maman s'était préparée en amont.

La reprise allait être lourde et pas spécialement à cause du confinement...

Il allait falloir manger la réforme du Lycée Pro. Aîe ! Maman vient de se prendre un coup de jus ! Ce n'est pas une réforme, c'est une transformation ! Le lecteur aguerri sentira la subtile nuance dans le fond à gauche de son gros intestin...
Et toujours voir le Bien dans la Mal, Maman s'en sort avec un seul Nouveau Niveau à préparer sur les quatre possibles.

Il allait falloir attaquer une année avec QUE des Secondes !
Si d'un point de vue préparation de cours c'est plutôt confortable, d'un point de vue gestion et mental c'est juste une horreur !
Pour avoir fait tous les niveaux, clairement, le Professeur Principal de Seconde devrait être payé double. Même la partie "Orientation" de Terminale ne lui arrive pas à la cheville.
Il faut apprendre à connaître tous les élèves, souvent dans leur intimité tourmentée... C'est l'année où le Professeur Principal prend en pleine face les annonces de parents décédés, de divorce compliqué, de famille d'accueil, d'enfant battu, de suivi psychologique, de précocité non/mal diagnostiquée, le harcèlement... A ces Gros Problème s'ajoutent tous les Pipis Cacas  de la première Année de Lycée, les plaisirs de la liberté, le contre-coup de la liberté, l’insertion dans une nouvelle classe, l’insertion dans un nouvel établissement... Alors tout ça peut également arriver les autres années, mais de façon ponctuelle. Là, c'est multiplié directement par vingt-quatre ! Et encore multiplié par trois, vue que Maman a trois classes de Seconde.

Il allait falloir attaquer une année avec un Padawan de l’Éducation Nationale.
Encore une fois, Maman n'a pas à se plaindre de ce côté là. Son Padawan est TRÈS bien. Volontaire, bosseur, à l'écoute... Bref de nombreuse qualités plus qu’appréciables après le fiasco de l'an dernier...
Mais ça demande du temps, beaucoup de temps : pour le guider, l'aider, le rassurer, répondre à ses questions/interrogations/angoisses et aucune mention n'est à rayer. Il faut lui répondre en faisant abstraction de son cas personnel, en respectant l'Institution mais sans lui mentir **Ultime Dilemme !**, avec bienveillance mais fermeté sur les points non négociables... Bref, du temps, du temps, ENCORE du temps !

Il allait falloir jongler avec les Directives Ministérielles post-confinement...
Beaucoup d'adaptations, beaucoup de règles à assimiler et surtout à faire respecter, de nombreux dispositifs pédagogiques à mettre en place bien plus pour rassurer les géniteurs et redorer la morale des Hautes Instances que de réel intérêt pédagogique... Et surtout lorsque Vous demandez des nouvelles de l'organisation et qu'on Vous répond "Mais c'est à Vous de gérer !"... OK. Encore et ENCORE du temps !

Et les heures n'ont pas été banalisées cette année pour les entretiens individuels mais si Vous pouviez les faire quand même...
Et ça serait bien que l'équipe pédagogique se réunisse pour préparer un plan d'attaque commun en cas de reconfinement. Vous trouverez le temps !
Et pensez à préparer le budget pour l'année prochaine, il est à rendre pour hier. Vous trouverez le temps !
Et Vous êtes sûres de ne pas pouvoir organiser la réunion d'accompagnement AVANT les vacances ? En plus Vous compter faire sauter une heure de cours !?! Certes, si Nous voulons que les gens soient disponibles, il faut peut-être faire sauter une heure de cours... Vous trouverez le temps !
Non mais les formations faut absolument les mettre en place maintenant. Vous trouverez le temps !
Oui, la Visioconférence est en même temps que la préparation des oraux, mais Vous allez gérer !
Ce que Vous avez préparé c'est bien mais faudrait tout recommencer parce que ça va pas. Vous aurez le temps !

DU TEMPS ! DU TEMPS ! DU TEMPS !

Quand Subire devient le Quotidien

Et un soir Vous rentrez à la maison.
Et un soir Vous passez le pas de la porte et Vous êtes déjà en train de hurler sur les Pilous parce qu'il y a une paire de chaussures dans l'entrée.
Et un soir les Pilous sont couchés et Vous n'avez même pas pris le temps de savoir comment s'est passée leur journée.
Et un soir les Pilous dorment et Vous ne les avez même pas embrassés.

Et une nuit après s'être réveillé déjà trois fois, Pilou4 descend dans Votre lit, se roule en boule et se colle contre Vous.
A ce moment Vous n'avez pas envie de le renvoyer dans son lit.
A ce moment Vous n'avez pas envie de le pousser car il prend toute la place.
A ce moment Vous réalisez que Vous ne Vous souvenez plus du dernier câlin.

Quand Subire devient le Quotidien

Alors Vous serrez cette petite boule toute chaude qui s'est déjà rendormie.
Et Vous pleurez...

Il ne restait que quinze jours avant les vacances mais il fallait prendre les devants.
Maman a lâché du lest.
Maman a pris le temps de ne pas travailler plus que de raison.
Et surtout Maman a REpris son temps de Pilouterie.

Donc oui, le blog a été mis en pause quelques semaines car le temps n'est toujours pas extensible.
Oui, il faut encore travailler pendant les vacances pour préparer la reprise de  Novembre.
Et oui Maman compte garder sa jauge de câlins en visuel pour ne plus avoir à pleurer sur ses Pilous entre les cris.
Beaucoup de choses sont à revoir et une nouvelle organisation est à mettre en place. C'est encore du temps ! Mais du temps nécessaire cette fois ci !

Voir les commentaires

2020-09-27T21:23:29+02:00

Mais c'est quoi un Prof ?

Publié par GToch

Rien de tel qu'un bon vieux mois de Septembre pour se poser éternellement cette même question.
A chaque rentrée Maman se tourne tous ces mots dans son cerveau. A l'endroit. A l'envers. Un mot sur deux. En verlant.
Force est de constater qu'après dix rentrées effectuées dans le même lycée, la réponse est toujours la même.

Maman aime son métier. C'est une chance. Un job alimentaire n'est pas moins valorisant, mais il est effectivement plus simple de se lever le matin lorsque le fait d'aller travailler n'est pas une contrainte mais une bouffée d'air.
Maman aime les missions qu'on lui confie. Même si ce n'est pas celles qui paient le plus **en fait c'est même souvent celles qui ne paient rien du tout !**. Même si c'est bien souvent plus chronophage que tout le reste. Même si elle est souvent prise en sandwich entre la Direction et ses collègues. Entre le Rectorat et ses collègues.
Bref Maman est heureuse ! Et ouaich !

Mais il n'empêche que tous les ans elle se demande si elle est parfaitement légitime dans son rôle d'enseignant.
Si elle a le droit de prétendre aux compétences liées aux missions qui lui incombent.
Si elle n'usurpe pas le costume d'un autre. Alors d'un point de vue mode, il n'y a aucun doute, Maman est uniquement elle-même, mais Vous avez compris le fond de sa pensée.
Donc tous les ans, elle se pose la question de savoir dans quelle foutue case doit rentrer un Prof.

Mais c'est quoi un Prof ?

Et tous les ans, elle ne se lasse pas d'observer le seul spectacle capable de répondre à cette question : la Pré-rentrée.
La Pré-rentrée, c'est en fait la Rentrée des profs.
La seule fois de l'année où Nous pouvons circuler dans les couloirs du lycée sans Nous faire bousculer par un EastPak.
La seule fois de l'année où Nous pouvons manger à la cantine sans avoir d'acouphène à la fin du repas.
La seule fois de l'année où cette immense cour bétonnée fait réellement froid dans le dos...

A la Pré-rentrée, tous les profs du lycée sont regroupés dans une grande salle, assis, en posture d'élève pour "écouter" le Directeur énoncer plein de choses...
Et ce jour là précisément voilà ce Nous pouvons voir :

1 _ Les bons élèves assis au premier rang.
Ils ont plusieurs crayons et un bloc note tout neuf. Parfois même ils soulignent leurs notes en rose fluo. Ils savent que Nous recevrons le Power Point de la présentation par mail, mais c'est plus fort qu'eux. Il faut qu'ils prennent des notes d'un truc qu'ils ne reliront jamais. Parfois même ils posent des questions, souvent agaçantes, parfois pertinentes, mais qui n'intéressent qu'eux.

2 _ Les faux bons élèves assis au deuxième rang.
Ils ont un seul crayon et souvent aucune feuille pour écrire dessus. Le crayon ne sert qu'à faire illusion lorsqu'il le lève pour poser une question sans queue ni tête. Parfois même une question dont la réponse a déjà été donnée... Ils n'osent pas se mettre devant parce qu'ils n'ont pas de bloc note et ils n'osent pas se mettre derrière par peur d'être cataloguer. Bref, ce deuxième rang est bien inutile. Par contre le deuxième rang rigole toujours aux blagues du Proviseur. Toujours. Ainsi pour s'asseoir là, il faut un crayon derrière l'oreille et un rire un peu lourd.

3 _ Les dissipés du dernier rang.
En fait, il y a deux rangs qui se remplissent en premier. Le premier et le dernier ! C'est le rang qui ne peut s'empêcher de parler sans arrêt de tout et de n'importe quoi. C'est la que Nous apprenons la dernière destination des vacances du Prof d'Eco-Gestion, les bons plans pour avoir du Wisky pas trop cher, les trucs et astuces pour payer moins cher son assurance voiture... Bref, c'est là qu'il faut s'asseoir si le discour ne Vous intéresse absolument pas.

4 _ Le syndicaliste.
En général il est assis au milieu de l'assemblée, pour être sûr que tout le monde le voit bien lorsqu'il prendra la parole. Et d'ailleurs il prendra la parole. Toujours. Tôt ou tard. Une fois qu'il a passé les cinq première minutes à décliner son identité et toutes les casquettes multifonctions qu'il porte grâce à son syndicat, Maman est déjà bien blasée et n'a absolument pas envie d'en entendre d'avantage. Mais il insiste ! Toujours. Cette personne n'existe que pour soulever de faux problèmes à défaut d'en créer. Il faut savoir qu'en l'absence de problème, le syndicaliste n'aurait plus de raison d'exister, alors il DOIT y avoir des problèmes à soumettre !

5 _ Le rang qui emmerde l'assemblée.
Vous auriez pu penser qu'il s'agissait du dernier rang. Mais non. Le dernier rang est bruyant mais pas vilain. Il existe en fait un rang fictif !
Ce rang se constitue dans les quinze minutes après le début du discour par les gens qui arrivent en retard et qui ne veulent pas s'asseoir là où tout le monde est assis. Non. Ils vont préférer se prendre une chaise dans la pile au fond de la salle, la traîner sur le côté, se vautrer dedans les jambes écartées et soupirer bruyamment.
Le Proviseur ne leur fait jamais de remarque car il sait qu'il les emmerde royalement juste avec l'organisation de la Pré-rentrée...

6 _ Les rires enregistrés.
Ceux qui donnent précisément l'impression d'être dans une série de classe B. Ces profs n'ont pas de places attitrées. Ils se mêlent à la foule et se dispersent, comme ça ils couvrent tout le volume de la salle de leurs faux rires aux blagues moyennement drôles et moyennement préparées lors du discour.

7 _ Le grincheux.
C'est souvent celui qui est assis à côté de Vous.
Peu importe ce que peut dire le Proviseur, son seul mot de vocabulaire sera "De la Merde".
Peu importe les questions posées, son seul mot de vocabulaire sera "De la Merde".
Peu importe les blagounettes envoyées, son seul mot de vocabulaire sera "De la Merde".
Bref, Nous sommes fin Août et il est déjà rageux. L'année va être longue pour lui.

Ça c'est pour les plus classiques... Mais il y en a plein d'autres !
L'agrégé qui se plaindra d'avoir des semaines à 17H car il a accepté à contre cœur deux heures sup, en oubliant que le prof Lambda doit en faire 18 et l'ouvrier 35 !
Le Prof qui a raté deux fois son BAC étant jeune et qui ne comprend toujours pas pourquoi les mathématiques sont toujours enseignées au lycée.
Le Prof qui a toujours tout réussi et qui ne conçoit pas que tous ne partagent pas sa soif de savoir.
Le Gros Relou qui n'a pas assez de soucis dans sa vie et qui part en Guerre Sainte contre les feuilles à grands carreaux, car tout le monde devrait savoir que seules les feuilles à petits carreaux sont acceptables.

Tout ça pour quoi ?
LA légitimité d'être prof n'existe pas. C'est la conclusion à laquelle Maman arrive chaque année. Outre le fait d'avoir potentiellement  passé un concours, aucun prof n'est plus légitime que son voisin.
Mais au milieu de cette assemblée à la Pré-rentrée, Maman est convaincue d'une chose. Peu importe la case, un prof est et restera un élève dans un corps d'adulte.
Ni plus, ni moins.

Voir les commentaires

2020-09-12T15:42:42+02:00

Chasser le naturel...

Publié par GToch

Maman ne termine pas l'adage, elle le trouve très laid mais tellement vrai !
Comment s’asseoir sur toutes ses bonnes résolutions en quinze jours de reprise, c'est parti !

Est-ce que Maman néglige les Pilous ?
Jamais ! La cape de Super Maman est bien pliée dans l'armoire car elle est un peu encombrante et peut peser bien lourd sur les épaules d'une Maman, mais les Pilous restent le centre de Nos vies.
L'école et le rythme qui va avec a repris.
Les activités extra-scolaires ont en fait de même comme tous les ans à la même période.
L'emploi du temps familial est sur le point d'imploser.
Tout va bien !

Est-ce que Maman néglige Papa ?
Si Nous lui demandions son avis, la réponse serait certainement positive. Mais comme c'est le Blog de Maman, Nous n'en feront rien !
Maman place Papa sur la même marche que les Pilous. Papa est un Pilou même si il vient d'un autre utérus.
Mais en semaine, Papa s'endort paisiblement alors que Maman travaille dans le lit **chacun ses vices !**.
Mais le Week-End, Maman s'endort paisiblement alors que Papa geek encore un peu.
Bref, en ce moment, Papa et Maman se croisent dans la cuisine lorsqu'il s'agit de préparer le dîner...

Est-ce que Maman néglige le Blog ?
La liste des projets s'allonge au fur et à mesure que Maman raye les projets accomplis.
La liste des brouillons est par contre toujours au point mort ce qui est en corrélation avec le nombre de fautes au mètre carré.
Écrire à chaud, fautes à gogo ! **Proverbe de Maman**
Maman a toujours l'envie, les projets, les sujets... tout ce qu'il faut ! Mais visiblement elle a oublié qu'il fallait se poser pour que cela fonctionne...

Est-ce que Maman travaille trop ?
MAIS CARRÉMENT !!!!!

C'était prévu, c'était écrit, cette année allait être une grosse année !
Quelques heures sup, une réforme, un padawan, prof principal, multi-casquette...
Maman a bossé les trois quarts de l'été pour préparer cette année, mais ça n'a visiblement pas suffit.
Et c'est comme ça que toutes les bonnes résolutions se font la malle !
Maman travaille tous les soirs, après une journée de travail, pendant la sieste de Pilou4, pendant les devoirs des autres Pilous, les Mercredis, les Week-ends, pendant Scooby-Doo...
Maman s'était promis de lire un chapitre de "lecture loisir" **pas de BO, pas de mail, pas de livre de maths...** pour se vider la tête avant de dormir. Presque elle y arrive mais le chapitre se transforme en demi-page...

Chasser le naturel...

Après seulement quinze jours de reprise, le constat est sans appel !
Maman s'est encore fait avoir par elle-même et qu'est-ce que c'est dur de se battre contre soi-même.
Mais aucune inquiétude. La mal a été identifié et les mesures vont être prise IMMEDIATEMENT !
C'est une promesse de Maman à Maman !

Voir les commentaires

2020-09-01T13:00:00+02:00

La Reprise Y a que ça de Vrai...

Publié par GToch

Ou pas...

La date de reprise des articles n'était pas spécialement programmée. Maman s'était laissée plusieurs possibilités.
Après les Vacances à la Mer. Les seuls 15 jours qui portent réellement le doux et véritable Nom de Vacances. Les seuls 15 jours où Maman déconnecte à 100% du lycée et c'est bon !
Après la semaine chez Mamie.
A la fin du mois d'Août.
Finalement Maman a tranché pour le 1er Septembre. Une Reprise pour une Reprise, ça semblait logique dans son esprit cartésien.
Certes cette pause n'était pas programmée à l'avance et s'est décidée sur le tard. Mais ça a permis à Maman de passer 15 jours de véritables Vacances dont elle Vous parlera comme tous les ans après le Ruch de la Rentrée. Une fois que tout le Monde est bien miné, c'est le moment idéal pour ressortir la Mer et le Soleil avant d'attaquer les sombres nuits de post-hiver. Et le reste du temps, Maman a pu se consacrer aux Pilous et aux lycées. C'est qu'il faut bien l'avaler ! La réforme, pas les Pilous... Quoique... **Second degré, Vous Vous rappelez ?**.
Rassurez-Vous Maman n'a en rien manqué d'Idées et d'Inspiration durant ce mois d'Août et le Blog poursuivra son chemin dès aujourd'hui, sur la même ligne éditorial à savoir "le Grand n'Importe Quoi de Notre Vie" ! Après tout dans "Bien Gérer un Blog pour les Nuls", il était écrit qu'il fallait une ligne éditoriale. C'est fait.

Du coup pour cette reprise bloguesque, Maman s'est dit qu'elle allait Vous conter SA Première Journée de Reprise.
Oui, dans l’Éducation Nationale, il y a plusieurs Journées de Reprise car Nous ne reprenons pas tout en même temps. Douce nébuleuse...

Pour cette Première Journée, Maman a donc été convoquée à Dijon.
Rien que ça !
Maman hait cette Ville. Maman hait la Ville. Mama hais le mot Ville.
Mais quand Nous sommes convoqués, il n'y a pas d'état d'âme à avoir. Ni de nausée ou de relent de vomi. Il faut y aller !
Après deux heures de route à chanter du yaourt sous des trombes d'eau **il n'y a absolument aucun lien de cause à effet**.
Après quinze minutes sous la pluie à tourner en rond pour pouvoir se garer.
Après sept minutes toujours sous la pluie à essayer de se battre avec le parcmètre.
Maman a finalement capitulé.
Elle était mouillée, quit à avoir une amende, elle a fait le choix de ne rien payer du tout **ça réfléchit une prof quand même !** et est  finalement arrivée dans la salle de réunion avec cinq minutes de retard...

Nous allons crever l'abcès direct.
Durant cette réunion, Maman n'a absolument rien appris qu'on n'aurait pu lui dire par téléphone, ou mail, ou visio, ou lettre recommandée ou signaux de fumée... Rien.
Du coup Maman a fait la même chose qu'à chaque pré-rentrée. Elle s'est installée confortablement derrière son masque et a observé les gens.
Le Prof de Sport qui est présent sans même un stylo.
La Prof de Maths qui a sorti sa Calculette par automatisme sans que l'on ne sache trop pourquoi.
Le Prof d'Economie qui ajuste sa cravate, droit comme un I.
Les deux Profs de Vente habillées pour un défilé de mode, cheveux parfaitement lissés, franche au carré impeccable.
Le Prof de Maintenance Industriel taillé dans un rock d'un mètre cube.
Et au milieu de tous ces clichés, il y avait Maman !
Poncho à motifs péruviens.
Baskets roses à perle.
Pantacourt.
Débardeur flamant rose.
Deux chouquettes dans les cheveux aux reflets oranges.
Absolument rien à envier à une Prof d'Arts appliqués et pourtant, elle a senti les regards suspicieux lorsque l'assemblée a appris qu'elle était Prof de Maths. Et oui ! Nous pouvons être Prof de Math sans porter de chemisier en satin rentré dans un pantalon de velours !

Bref une longue longue journée à rigoler toute seule dans son masque.
Mais ça y est. C'est la Reprise !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog