Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Articles avec #la vie de maman mais pas que... catégorie

2017-09-15T15:00:00+02:00

Lâchez Maîtresse A !

Publié par GToch

Il y a quelques mois, Maman Vous avez parlé de son inquiétude face au risque de fermeture de classe dans le regroupement. Mais dans les faits, Maman s'est encore plus énervée pour une raison tout autre... Maîtresse A, la Maîtresse des Petits et des Moyens.

Lorsque Pilou1 a été en âge d'entrer à l'école maternelle, Maman n'a rien demandé à personne. D'ailleurs Maman ne demande jamais rien à personne **caractéristique de Maman à placer dans les avantages ou les inconvénients suivant la situation**. Et pourtant...
De nombreuses autres Mamans sont venues la mettre en garde CONTRE Maîtresse A !
Les "On Dit", les ragots de bas étages, les médisances... Vous savez où Maman se les met ?!? Allez, un peu d'imagination, Maman ne va pas tout vous dire non plus.
Et puis Maman est un peu de l'autre côté du miroir également, elle sait à quel point c'est facile de tout mettre sur le dos de la maîtresse...

Alors...
Oui, ce n'est pas la meilleure des Maîtresses du monde.
Oui, son tact laisse parfois fortement à désirer.
Oui, elle regarde souvent le sol lorsqu'on lui parle par manque cruel de confiance en elle.
Oui, elle n'a pas toujours les mots justes pour s'adresser à la Chaire de notre Chaire.
Et alors ???

Lors du mouvement contre la fermeture, il y a eu la parole de trop...
Il y a une "pseudo règle" dans ce genre de situation, c'est le dernier enseignant arrivé qui part lors d'une fermeture de classe.
Tolet général ! "Nous ne voulons pas que Maîtresse C s'en aille, il faut agir". OK !
Puis la rumeur a circulé comme quoi finalement ce serait peut-être Maîtresse A qui partirait...
Curieusement les discours ont changé...
Si c'est Maîtresse A, ce n'est pas si grave la fermeture !?!
Faisons la partir !?!

Alors, il semblait que Nous Nous battions pour ne pas avoir de fermeture de classe, pas pour arranger les petites rancoeurs de chacun, non ? Maman se fourvoie-t-elle ?

A toutes ses Mamans bien pensantes, voici quelques points à méditer...

1 _ La place de Maîtresse A est certainement la pire de toutes !
Elle gère la première année de Maternelle.
Celle où nos petits Chéris découvrent réellement l'autonomie et où finalement presque tout est à apprendre pour eux.
Celle où nos petits Chéris découvrent les VRAIES règles de vie en communauté. Les règles que l'on ne peut pas négocier. Les règles qu'il faut impérativement suivre pour que chacun passe une bonne journée.
2 _ Maîtresse A doit affronter les Nouveaux Parents d'élèves !
Les Parents d'élèves, qui le sont pour la première fois, arrivent toujours très fières de leur progéniture, fières de leur éducation et ne conçoivent pas que leur bambin peut être autre chose qu'un enfant presque parfait. Il a bien quelques petits défauts, mais peu importe puisqu'il est tellement parfait.
Les Anciens Parents d'élèves, qui n'oublient RIEN ! Ils se souviennent que le 6 novembre il y a trois, leur aîné a été injustement puni car il n'avait pas fait exprès de pousser sa copine dans la cour. D'ailleurs ce n'est même pas lui qui l'a poussée, c'est un autre...
3 _ La Chaire de Notre Chaire est incapable de faire une bêtise !
Il est tout simplement inimaginable que le fruit de nos entrailles puisse faire une grosse bêtise, puisse mal se comporter, puisse être désagréable à souhait, puisse ressembler d'avantage Freddy Krueger qu'à Petit Ours Brun...
Difficile pour un Parent d'élève tellement fière d'ouvrir les yeux face à ce phénomène.
4 _ La Chaire de Notre Chaire est la seule à mériter toute l'attention du monde !
Nous ne voulons que le meilleur pour nos poussins et à juste titre. Nous savons mieux que personne l'attention qu'ils réclament pour se sentir aimés et épanouis. Seulement, voilà...
La Maîtresse n'est ni une Maman de substitution, ni une Nounou, ni une Puéricultrice... C'est une Maîtresse qui doit gérer 24 poussins ensembles avec leur 24 caractères, leur 24 manières de penser, leur 24 éducations, leur 24 vécus... et qui en plus doit suivre tout un programme.
Dans une classe, malheureusement tout ne tourne pas autour de Notre progéniture...
5 _ Chacun sa place !
Combien de fois Maman a pu lire "on ne naît pas Maman, on le devient" ?
Et bien Maîtresse, c'est pareil ! C'est un métier, ça se choisit et ça s'apprend !
Oui, personne ne saura jamais mieux que Nous ce qu'il faut à nos poussins, mais laisser le rôle de la Maîtresse à la Maîtresse, justement. C'est SON métier.

C'est tellement facile de dire que la Maîtresse des Grands fait du meilleur travail. Seulement elle n'a pas eu à gérer tout ça, elle !
Les petits bouchons arrivent chez elle avec déjà une ou deux années d'école derrière eux, une ou deux années de plus dans leur tête et des parents d'élèves bien plus détendus et fières **encore et toujours** de leur expérience...

C'est la cinquième année consécutive que Nous côtoyons Maîtresse A.
Elle est ce qu'elle est.
Nous sommes ce que Nous sommes.
Nos Pilous sont ce qu'ils sont.
Depuis cinq ans, Maman n'a absolument rien de particulier à reprocher à Maîtresse A. Les Pilous adorent Maîtresse A, tout comme ils adorent Maîtresse S, tout comme ils adorent Maîtresse A2, alors :

LAISSER MAÎTRESSE A FAIRE SON METIER ET ÊTRE CE QU'ELLE EST !

Pourquoi Maman écrit ça aujourd'hui ?
Depuis deux ans, Maman fait partie du bureau de l'Association des Amis des Ecoles.
Depuis deux ans, elle entend à chaque réunion **peu importe l'ordre du jour** des critiques négatives, des méchancetés gratuites sur Maîtresse A.
Et depuis deux ans, elle n'a pas encore eu le courage de dire à toutes ces bien pensantes de fermer leur grande g***.

Maman aurait encore beaucoup de choses à dire sur ce sujet, mais tout s'emmêle et s'embrouille dans sa tête. Alors elle est allée à l'essentiel.
Pardon Maîtresse A.

Voir les commentaires

2017-09-09T15:00:00+02:00

La (Pré)Rentrée

Publié par GToch

L'important dans une Pré-Rentrée, c'est justement le "Pré".
Et cette année, Maman a décidé de bien faire les choses et de prendre ce petit préfixe extrêmement au sérieux.

Maman a commencé ses préparatifs assez tôt, les courses, le matériel, les cours...
Mais honnêtement qui-est-ce que ça intéresse ? Maman elle-même s'en fiche **un peu car elle adore faire les courses pour la rentrée**.

Pour préparer cette nouvelle année scolaire, Maman a commencé par changer de couleur. Elle a arrêté de respirer et est devenue toute bleue ?!?
Vous connaissez Maman depuis presque trois ans et savez bien que la seule couleur qu'elle change est celle de ses cheveux. Une année que Maman était revenue au blond couleur des blés **la dernière fois c'était au lycée, en seconde...**, mais Papa n'a pas accroché. Pas du tout !
Papa voulait du foncé, Papa aime le foncé, alors Maman est revenue au foncé.
Il voudrait également que ses cheveux soient à nouveau plus longs, mais pour le coup, il devra patienter un petit moment.
La thérapie capillaire, rien de tel pour commencer une nouvelle année scolaire.

Puis fière ce cette première étape, Maman a continué sur sa lancée...
Elle a testé le gommage intégral.
Elle n'en avait jamais fait. C'est une proposition de son esthéticienne pour espérer résoudre certains désagréments épidermiques. Ca n'a absolument rien résolu, mais un point pour l'esthéticienne, ça a fait drôlement du bien !


Alors pas d'amalgame, le gommage en lui-même ne fait pas spécialement du bien. Le fait de se faire "poncer" énergiquement l'intégralité du corps n'a absolument rien d'agréable. Maman dirait même que c'est une épreuve physique.
Mais après la douche, c'est que du bonheur !!! Maman se sent toute légère et toute douce sur la moindre de petite parcelle de son corps. C'est incroyable.
Certes, le but premier n'a pas été atteint, mais Maman n'exclut pas l'idée d'en refaire un ultérieurement...

Alors surtout, lorsque Nous sommes lancés, il ne faut pas s'arrêter.
Maman est retournée voir son esthéticienne quelques jours plus tard pour avoir le verdict du gommage **mauvais** et pour faire place nette avant la reprise.
Maman a même pris Taton avec elle pour lui montrer qu'esthéticienne est un métier ! Ils ont beau vendre tous les produits possibles et imaginables en grande surface, ça ne vaut pas et ça ne vaudra jamais le savoir-faire d'une esthéticienne...
Osera-t-elle aller jusqu'au bout et essayer ? C'est une autre histoire...

Pour finir, Maman est partie pour deux mois de tests, à suivre à la lettre les conseils de son esthéticienne, pour résoudre ses petits problèmes. La dernière chance !
Et si ça ne marche pas, Maman fera comme pour tous les petits problèmes insignifiants, elle vivra avec, tranquillement.

Et voilà !
Maman est prête pour une nouvelle année scolaire, c'est parti !!!

Quoi ? Non !?! Sérieux ?
Vous vous attendiez à savoir comment s'était passée la Rentrée ?
Vous vous attendiez à lire un article comme 99% des articles de cette semaine écoulée ?
Ben non...
Qui voudrait savoir que cette rentrée s'est passée comme toutes les autres rentrées depuis maintenant quatre ans ?
Qui voudrait savoir que les Pilous sont d'une ingratitude flagrante en ces temps de retrouvailles ?
Qui voudrait savoir que Maman doit se tenir le plus loin possible sur le bord du trottoir d'en face pour que Pilou1 puisse passer la grille de l'école fièrement ?
Qui voudrait savoir que Pilou2 et Pilou3 ne font un bisou d'au revoir uniquement parce que Maman demande à la Maîtresse de les rappeler ?
Qui voudrait savoir que Pilou4 a souri à Nounou avant de ne plus vouloir regarder Maman ?
Qui voudrait savoir que Maman a trop mal aux pieds d'avoir fait visiter tout le lycée à ses nouveaux Secondes pour qu'à la première heure le lendemain ils arrivent en retard car ils ne trouveront pas la salle ?
Déçus de découvrir qu'une rentrée reste une rentrée ? Une rentrée de plus, encore...

Mais toutes ces banalités n'empêchent en rien le coeur de Maman de pleurer de fierté devant tout le chemin parcouru pour chacun des Pilous !

La (Pré)Rentrée
La (Pré)Rentrée
La (Pré)Rentrée

Vous les avez peut-être reconnues ?
Ceux sont les affichettes réalisées et offertes par AlloMamanDodo.
Maman a accroché de suite.
Encore un souvenir de plus dans la boîte à souvenirs !
Et encore une nouvelle année scolaire qui commence.

Voir les commentaires

2017-08-26T15:00:00+02:00

La Dernière Croisade : le Maillot de Bain

Publié par GToch

Nous sommes revenus de nos vacances au camping il y a une petite semaine.
Maman sait que certains articles concernant ce périple sont très attendus et ils vont arriver ne Vous inquiétez pas.
Mais avant cela, petit retour en arrière, sur une étape importante pour Maman avant le départ en vacances : la Recherche du Saint Graal ! Le Maillot de bain !

Maman se sent assez bien dans son corps malgré ses quatre grossesses rapprochées mais ce n'est pas pour autant qu'elle a envie détaler son gras à la vue de tous.
Oui oui ! Toi, le touriste hollandais **au hasard bien sûr**, avec ta longue chevelure blonde légèrement ondulée, avec ton néoprène sur le bas des hanches pour laisser apparaître tes pectoraux proéminents, avec ta planche de surf sous ton bras musclé, accompagné de ta copine qui te ressemble en tous points **sauf pour le néoprène sur les hanches sinon Nous verrions ses seins**, saches-le ! Un jour aussi ta copine ne rentrera plus dans son petit néoprène tout serré !
Et tout comme Maman, elle partira vainement en quête d'un maillot de bain correspondant à sa nouvelle morphologie qui soit à la fois pratique et sexy. Mais ne Nous égarons pas trop...

Reprenons depuis le début...
Maman a un complexe depuis fort fort fort longtemps : ses jambes !
Même sans grossesse ni rien, ses jambes lui ont toujours posé problème. Comme grand nombre de complexe, il n'a aucun fondement, c'est comme ça. A ce niveau, Maman a beaucoup travaillé sur elle-même et il faut se rendre à l'évidence, il est bien difficile d'aller à la plage ou à la piscine sans montrer ses cuisses. Pire encore ses mollets !!!
Problème résolu **ou pas**, il faut faire avec.

Ce qui pose un peu plus problème à Maman après quatre grossesses, c'est son Mum Bod !
Il faut d'abord expliquer à Maman, pourquoi justement les Mamans le vivent tellement mal alors que sur M Léo c'est tellement craquant et top tendance ???
Phénomène encore plus étrange, celui de Papa ne fait pas spécialement le buzz non plus... Pourquoi ??? Nous ne le saurons certainement jamais...
Pendant plusieurs semaines avant l'arrivée de l'été **enfin l'été, l'été, faut le dire vite cette année** Maman s'est donc posée la question de comment se sentir bien tout en cohabitant avec son petit bidou.

Puis la réponse est venue d'elle-même par un reportage télé : le Tankini.
Disons que dans le principe, si Maman avait bien compris **il y a toujours un si !**, cette mode correspondait pleinement au cahier des charges, à l'exception des jambes, mais Nous avons déjà clos ce sujet.
C'est ainsi que fin juin, Maman s'est lancée dans la recherche de son nouveau maillot de bain.

Quelle déception !?!
1 _ Soit Maman est complètement analphabète, soit un bon nombre de site de vente de vêtements en ligne n'ont pas compris le principe du tankini.
Désolé mais un mini bikini caché sous un monstrueux paréo informe ne correspond pas spécialement à l'idée que Maman se faisait du tankini.
2 _ Sur les sites "tolérants" les tailles supérieures au 36 **soit 95% de la population après l'adolescence**, pourquoi les trois pseudo tankinis qui se battent en duel sont-ils portés par des mannequins taille 34 sans aucune forme ?
Encore une fois, il semblait à première vu que justement le tankini ne concernait pas vraiment ce genre de public. Même si le soucis de la cohérence haut/bas concerne certainement toutes les femmes.
3 _ Sur les sites Spéciale Grandes Tailles, Maman ne peut pas s'y habiller car elle ne fait pas une taille suffisamment grande... A quand le site spécial taille Maman ? Mais même là, s'ils ont bien cerné le côté confort et cache misère, ils ont largement oublié le côté glamour ! C'est un peu la politique d'habille-toi et tais-tois... Pourquoi des rondeurs devraient-elle Nous empêcher de faire baver l'homme de notre vie **ou tous les autres aussi pourquoi pas** ?
Quatre enfants n'empêchent en rien Maman de vouloir plaire à Papa, faudrait y songer pour la collection prochaine...

Après moult recherches, Maman a trouvé ce qu'elle souhaitait sur un site visiblement américain. En tous cas, elle l'a trouvé sur l'image...
1 _ Avec plus d'un mois d'avance, Maman a bien cru qu'elle ne recevrait jamais ses maillots de bain avant les vacances. Ils ont dû être expédiés du fin fond du Venezuela en passant par la Chine...
2 _ Lors de la commande, Maman a scrupuleusement respecté le tableau des tailles fournies et pourtant...
Le modèle Rouge et Noir n'a aucun maintien. La poitrine de Maman va au gré de l'espace du maillot de bain, mais Maman a le mérite de rentrer dedans.

Le modèle Noir et Blanc, son coup de coeur, n'a fait que craquer de partout à l'essayage. Dommage car celui-ci était fait pour maintenir la poitrine. Maman ne rentre que dans le bas, elle prendra donc le haut d'un ancien bikini étant donné que le ventre est maintenu par le bas.
Déjà aux essayages, une grosse déception, proportionnelle au temps d'attente de la livraison.
3 _ Dans la pratique, il s'avère que la Rouge et Noir laisse également à désirer au niveau de la taille, puisqu'il ne cesse de remonter en marchant et donc ne sert pas à grand chose en terme de cahier des charges.
4 _ Sans vouloir être médisante, Vous noterez que ces maillots de bain n'ont pas trouvé de mannequin pour les porter. Maman dit ça, elle ne dit rien...

Au final, Maman se serait senti tout aussi bien dans ses anciens maillots de bain, qui malgré son bidou lui vont toujours aussi bien !

Voir les commentaires

2017-07-25T15:00:00+02:00

Rééquilibrage : C'était le Moment !

Publié par GToch

Maman Vous l'avez annoncé peu de temps après la naissance de Pilou4, que 2017 serait l'année de Maman !
Alors voilà, Nous y sommes.

Plus de bébé, plus de variation de poids de prévue, allaitement terminé, c'était le moment idéal pour changer tout ce qu'il y avait à changer **finalement pas tant de chose que ça**.
Maman en parlait depuis plusieurs mois déjà, elle a obtenu un Nom qui est revenu à plusieurs reprises dans différentes conversations, elle avait ses objectifs bien définis en tête et elle s'est lancée : elle a consulté son site internet !
Ne Vous marrez pas **ou si, c'est pas bon de refouler ses émotions**, c'est déjà une première étape ! Il faut bien commencer quelque part de toutes manières...

Sur son site, un truc a fait mouche direct : "Consultation en Duo".
C'est apparu comme un évidence !
Maman se bat pour quelques kilos de grossesse, rien de bien méchant.
Mais Papa traîne derrière lui ses kilos des quatre grossesses... Ben oui, y a des fois faut pas chercher à comprendre.
Et comme Papa est en pleine mutation, Maman a sauté sur l'occasion et Papa a suivi.

Inutile de se mentir davantage...
Le but de Papa était de trouver le moyen pour que Maman fasse la cuisine le soir... Alors Nous allons plutôt parler de Maman et garder dans un coin lointain de Notre tête que Papa est logé à la même enseigne.

Pour faire le point sur les choses à modifier :
Petit-déjeuner : Moyen. Des quantités à revoir, des éléments à ajouter...
Déjeuner : OK. Maman se défendait plutôt pas mal à ce niveau.
Dîner : La totale. Tout casser pour tout refaire !
L'adaptation s'est plutôt faite rapidement.
Il a fallu principalement revoir la stratégie "faire les courses". Tout un mode de consommation a reconstruire. Mais les choses se font finalement assez bien.
Ce qui a été le plus dur à mettre en place pour  Maman, c'est le Dîner.
Le contenu et la préparation, pas de soucis. Mais Maman a dû se résigner à manger AVEC les Pilous ! Et là c'est beaucoup plus compliquer à avaler...
Pour Maman, le Dîner était le moment de là journée qu'elle se mettait de côté exprès pour elle et Papa.
Pour faire le point.
Pour aborder des sujets compliqués devant les Pilous.
Pour manger dans le calme.
Maintenant, pour que tout le monde profite du rééquilibrage et de la cuisine, Nous dînons tous ensemble. C'est bien, mais c'est une horreur !
Comme à tous les repas, ceux sont les Pilous qui mènent la conversation, les verres renversés, les pipis, les cacas, les pleurs... Rien d'anormal, mais Maman avait su s'en préserver jusque là et c'est très dur pour elle.
Nous survivrons, il le faut.

Cependant, point non négligeable de cette consultation, Maman a enfin acquis la certitude que l'IMC dont on Nous bassine les oreilles régulièrement, c'est VRAIMENT de la merde !
Maman avait déjà son propre avis assez tranché sur l'utilité pertinente de cet outil.
Basé sur l'IMC, Maman est en début de surpoids. OK ?!?
1 _ Maman ne se sent pas spécialement en surpoids par rapport à son corps.
2 _ Si Maman est en surpoids, les trois quarts de ses fréquentations sont-elles obèses ? Maman ne le croit pas non plus.
Depuis quand être ronde, c'est être obèse ???
Depuis quand avoir des formes, c'est être en surpoids ?
3 _ Les chiffres, c'est le domaine de Maman. La première chose qu'elle apprend à ses élèves, un chiffre tout seul ne sert à rien !
Tient, comme c'est curieux... L'IMC ne serait pas un chiffre tout seul qu'on Nous balance en pleine tête ?
Finalement, si Nous prenons tous les paramètres en compte, Maman n'a même pas besoin de retrouver son poids d'avant grossesse pour être bien. Et ça, le voir écrit noir sur blanc et l'entendre de la bouche d'un professionnel, ça vaut toutes les pertes de poids du monde !

Les objectifs personnels de Maman sont autres.
Mais ils restent parfaitement crédibles, accessibles et réalisables sans contrainte particulière. Tout a été validé, alors y a plus qu'à !

Maman ne voyait pas l'intérêt de rentrer trop dans les détails, mais si certains sont intéressés, suffit de demander...

Petit bilan après quatre semaines :
-3 kg : à deux Maman devait se réjouir, alors trois... Youpi, c'est la fête !
-1 cm de tour de cuisse : et un petit jambon, un !
-5 cm de tour de bidou : tututu tututulut !
Au diable les chiffres !!! Maman rentre dans son jean sans passer pour une paupiette !

Prochain point pour fin août, Maman pourra-t-elle encore se venter et tututer avec les doigts en l'air ?

Voir les commentaires

2017-07-19T15:00:00+02:00

HelloCoton : Le Bilan

Publié par GToch

Après plus d'un mois complet sur la plate forme HelloCoton, il est temps de faire le point.

A la naissance du blog, il naviguait dans une sphère très privée, se limitant à son hébergeur et au moteur de recherche. Le but était simple, poser des mots sur son envie, son choix d'avoir un quatrième Pilou. Maman n'attendait aucun retour, pas même une flopée de lecteur et encore moins des lecteurs fidèles. Elle voulait simplement extraire tout ce qu'elle avait au fond d'elle.

Assez rapidement, Maman et Papa se sont concertés et il paraissait évident de donner accès à nos proches. Maman a donc fait le ménage dans les contacts FB de Papa qui à l'heure actuel ne regroupent plus que la famille et des amis proches. Nous sommes donc passés d'une sphère très privée à une sphère privée.

Puis il y a peu, Maman a découvert HelloCoton.
Depuis tout ce temps, Maman ne connaissait simplement pas cette plateforme.
Bien sûr, elle avait déjà vu le logo sur quelques blogs qu'elle suit, mais elle ignorait complètement son utilité.
Puis un jour, elle a cliqué, comme ça, juste pour voir...
Elle s'est inscrite, sans prétention, sans ambition... D'ailleurs sa seule ambition est toujours la même depuis le début. Raconter des tranches de vie, bon gré, malgré, à qui veut bien lire.

Alors qu'a réellement apporté HelloCoton ?

1 _ Une multitude de blogs, chacun son style, chacun ses envies... à découvrir, à lire, à suivre... Maman en suit plusieurs mais a clairement ses préférés.
Celui de MumCherie dont la petite famille pourrait presque passer pour une copie de celle de Maman.
Celui de 3enfantsen3ans dont le titre évoque une bonne partie de la vie de Maman.
Celui de PicouBulle... Alors pour le coup Maman a cherché pourquoi, mais elle ne sait pas. Elle adore simplement tout ce que Picou écrit. Faut-il vraiment avoir une raison pour aimer quelque chose ? Le feeling ça Vous parle parce qu'en fait, c'est juste ça !
Maman en adore d'autres qu'elle suit sans l'intermédiaire d'HelloCoton. Ne Vous fâchez pas, si Vous n'étiez pas géniaux, Maman ne Vous suivrait pas !
2 _ Une communauté, un accueil... Cette plateforme a immédiatement donner l'impression à Maman d'être entourée. Bien évidement, rien à voir avec la Familly, mais simplement entouré en un clic.
3 _ Une vraie dynamique bloguesque. Les commentaires vont et viennent, des réguliers, des passagers, des hasardeux... Le tout créant l'envie.
L'envie de poursuivre son propre blog.
L'envie de découvrir de nouveaux blogs.

Pour conclure, d'un tatonnement hasardeux, Nous sommes passés à une expérience de vie positive.
Maman reste !

Voir les commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog