Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

2020-03-20T21:46:03+01:00

Un Mercredi - Un Livre #98

Publié par GToch

Le titre de cette rubrique n'a jamais aussi bien porté son nom que cette semaine.
Nous n'avons effectivement lu qu'un seul livre... Même plutôt qu'une seule histoire !
Et qui plus est, Nous l'avons lu hier à la demande des Pilous.

Lecture du Soir Bonsoir !

Lecture du Soir Bonsoir !

Comme pour beaucoup, cette première semaine de confinement total a été plutôt rude.
Sachant que Nous avons pour UNE FOIS la chance d'habiter non loin du Trou du Cul du Monde, dans un désert rural, en maison individuelle **voir même carrément isolée !** avec un grand terrain, Maman ne Vous fera donc pas l'affront de se plaindre de l'isolement qu'en réalité Nous vivons quasiment au quotidien. Cet isolement, Nous l'avons globalement choisi et dans un Famille avec quatre Pilous entre 3 et 9 ans, l'isolement est plutôt un doux fantasme...

Non !
Ce qui est dur à encaisser physiquement et moralement, c'est la charge de travail supplémentaire.
L’École à la Maison, c'est bien joli sur le papier. Mais lorsque ce n'est pas un choix, que Nous conjuguons quatre niveaux scolaires différents, quatre manières différentes de travailler, quatre Maîtresses différentes **toutes très gentilles et plutôt investies, ce n'est pas le problème**, cumulés aux heures fixes de "Classe Virtuelle" où il faut être aussi disponible pour écouter la Maîtresse, écouter les Pilous, gérer la connexion, répéter la dictée car le son est pourri... Bref, l’École à la Maison n'envoie pas que du rêve !

Non !
Ce qui est dur à encaisser physiquement et moralement, c'est la charge de travail supplémentaire.
Enseigner à distance, Bac ou pas Bac à la fin de l'année, c'est du travail H24.
Les élèves Nous sollicitent toute la journée car ils sont comme Vous et Maman, ils ont aussi leur quotidien, groupé à celui de leur famille, et travaillent comme ils peuvent, quand il le peuvent et avec les moyens du bord. Entre ceux qui n'ont pas d'ordinateur, ceux qui n'ont pas de téléphone, ceux qui ont tout ça mais qui n'ont pas de connexion... Régler les soucis informatiques de l'un, les mots de passe de l'autre, le coup de mou des uns, le recadrage des autres... Curieusement sur les Réseaux Sociaux, même en groupe classe, les problématiques sont les mêmes. Sauf que là, lorsque deux élèves s'insultent par messagerie, Maman fait quoi ? Elle crie derrière son écran ? Elle envoie un émoji démon, un émoji qui vomit, un émoji qui pleure... ? Elle fait de belles phrases en espérant qu'en essayant de lire même sans comprendre le sens, ils changent de discussion et de ton ? Elle les menace par écrit de braver les interdits et de venir tousser dans leur oreiller ? Elle ignore les vibrations de son téléphone ?
Et ouai, elle a essayer tout ça !!! Et ne cherchez pas la solution, il n'y en a aucune.
Maman pourrait imposer des horaires de présence pour limiter l'intrusion Vie Professionnelle/Vie Privée. Mais pour se faire, il faudrait que le quotidien soit réglé comme du papier à musique et Nous en sommes loin. L'idée même d'imposer un rythme horaire que Maman ne serait pas en mesure de tenir ne l'enchante pas réellement. Et lorsqu'un élève demande de l'aide hors créneaux, aura-t-elle l'envie de l'envoyer bouler ? Encore une situation épuisante qui ne peut être résolue de toute manière.

Non !
Ce qui est dur à encaisser physiquement et moralement, c'est la charge de travail supplémentaire.
Est-il nécessaire de parler du quotidien qui doit continuer à quotidienner au milieu de tout ça ? Vous le vivez aussi, il n'est donc pas nécessaire de s'étaler sur le sujet.
Le bac à linge toujours présent !
Le lave-vaisselle toujours en avant-post !
Le balais et l'aspirateur qui jouent des coudes !
Le désinfectant qui savoure son heure de gloire !

Donc Oui !
Cette semaine Nous n'avons lu qu'une seule histoire.
Nous avons fait le choix de faire une pause de 18H30 à 20H30 pour TOUS s’asseoir dans le canapé et regarder un film, ensemble.
Notre temps calme à Nous.
Maman se bat le reste de la journée pour que la télé ne s'allume pas.
Donc à cet instant, c'est zéro effort.
Zéro effort physique.
Zéro effort intellectuel.
Zéro effort tout court.

Mais même si il y a des cris, des pleurs, des hurlements, des crises de nerf, lorsque les Pilous demandent une histoire, Maman la leur donne !
De toutes  façons, la fatigue sera toujours là après !
Mais cette histoire ne rentre plus dans le cadre du rituel du soir, Maman n'en a plus la force. Par contre, elle répondra toujours à la demande.

Voir les commentaires

commentaires

Girl Gift Template by Ipietoon - Hébergé par Overblog